Chouquettes et Paris-Brest

 

La pâte à choux, c’est merveilleux. Et un peu costaud à faire si, comme moi, on n’a pas de super robot magique qui fouette, pétrit, bat, mélange en un tour de main, et si on doit faire à la main avec la bonne vieille cuiller en bois la douce étape d’incorporer les oeufs … En fait, j’avais même oublié que je pouvais utiliser le batteur électrique. Au moins, ça fait faire du sport ! Bref, j’ai donc réalisé ma pâte à choux, et j’ai tenté deux desserts différents : les chouquettes et le Paris-Brest.

Les chouquettes

Pour les chouquettes, là, je n’ai eu que des compliments. Elles auraient pu être un poil plus sucrées (je crois que je n’ai pas mis assez de sucre en grains), mais elles étaient moelleuses à souhait ! Si vous ne les faites pas assez cuire, elles auront un petit goût d’oeuf trop prononcé. Attendez avant de vous jeter dessus, elles sont meilleures refroidies !

Je suis absolument fada de Paris-Brest : la crème au praliné me rend folle ! J’ai plutôt pas trop mal réussi celle que j’ai faite, même si elle n’est pas encore parfaite pour mes papilles. J’essaierai bientôt une autre recette, rien que pour la crème.

Le Paris-Brest

Mais comme vous pouvez le voir, le côté esthétique est plutôt raté. Premièrement, j’ai dû mal dresser mon cercle de pâte à choux (en superposant trop les couches), il est trop étroit et n’a pas bien monté. Ensuite, j’ai totalement dérapé en disposant la crème avec la poche à douille : je n’ai pas changé pour une douille cannelée, et je me suis mal débrouillée. Résultat : des gros bourrelets de crème qui ressortent. Hmm, sexy ! Pour la peine, j’ai essayé de rattraper la photo en posant quelques uns de mes chouquettes derrière : ça trompe, hein ? Sinon, le goût était top, la consistance de la crème, pas encore celle que je voulais, mais on se rapproche.

Ingrédients pour la pâte à choux :

– 1/4 de litre d’eau
– 80g de beurre
– 3 ou 4 oeufs (ça dépend de leur taille)
– 150g de farine
– un ptit pouet de sel

Pour les chouquettes :
– prévoir du sucre en gros grains pour décorer
– on peut rajouter 30 ou 40g de sucre à la pâte dès le début pour donner un peu plus de goût aux chouquettes
– on peut aussi remplacer l’eau par du lait pour qu’elles soient plus colorées

La pâte à choux :

1/ Préchauffez le four à 180°C.
Dans une casserole, mettre le beurre en petits morceaux, l’eau (et/ou le lait) , et faire chauffer.

2/ Dès que ça commence à bouillir, rajouter la farine, le sel, (le sucre en poudre pour des chouquettes) hors du feu et mélanger jusqu’à ce que le mélange fasse une boule homogène, puis remettre sur le feu.

3/ Laisser « dessécher » la pâte sur le feu quelques minutes. (C’est important pour que la pâte gonfle bien dans le four !) Puis la retirer du feu.

4/ Moment d’ajouter les oeufs ! On peut très bien utiliser le robot (dans ce cas, ne pas utiliser le bras en fouet mais un batteur plat). Ajouter les oeufs un par un (après les avoir battus rapidement) et en prenant bien le temps de mélanger le tout entre chaque. C’est le moment où, sans fouet ni robot, il faut y aller à l’huile de coude ! Il faut faire attention toutefois à ne pas ajouter trop d’oeufs. Pour le 4e, ajouter le petit à petit et arrêtez-vous dès que la pâte est prête et qu’elle « fait le ruban », c’est-à-dire : elle ne doit surtout pas être trop liquide, mais quand vous enfoncez légèrement votre doigt dessus, il ressort avec une petite pointe de pâte en bas (la pâte adhère bien). En pratique, j’ajoute toujours le 4e oeuf en entier, et la pâte est bien, mais ça peut changer selon la tailler des oeufs.

5/ Remplir une poche à douille et dresser des petits chous suffisamment espacés (ça gonfle !), que l’on parsème de sucre en grains pour les chouquettes ou que l’on peut dorer au lait ou au jaune d’oeuf, ou un cercle pour le Paris-Brest. Pour les choux, rabattre la pointe avec le dos d’une cuiller à soupe trempée dans de l’eau.

6/ Enfournez 20 minutes à 180°C. Attention, n’ouvrez surtout pas le four, au moins pendant le premier quart d’heure, au risque de voir vos choux retomber pathétiquement ! (Testé et assuré !)

7/ Pour le Paris-Brest, une fois la couronne cuite, l’ouvrir et la couper délicatement en deux (en-dessous et au-dessus).

Ingrédients pour la crème au praliné :
– 1/2 litre de crème pâtissière
– 100g de pralinoise molle
– 100g de beurre (à utiliser en 2*50)

La crème au praliné

1/ Réaliser la crème pâtissière. Quand elle est encore chaude, ajouter la pralinoise molle (pas entièrement fondue), et bien mélanger.

2/ Incorporer 50g de beurre en morceaux. Mettre au frigo quelques heures.

3/ Incorporer le reste du beurre en pommade (50g) au fouet et bien fouetter pour faire une crème bien onctueuse. Mettre au frais jusqu’à l’utilisation (ou déguster immédiatement, c’est pas mal aussi, mais c’est meilleur frais).

Pour le montage du Paris-Brest, là, il faut s’amuser ! Faites juste attention à ne pas trop « déborder » comme moi. Puis parsemer de sucre glace et d’amandes effilées le dessus du Paris-Brest. Tadam !

Si votre crème est a tourné : essayez de la faire réchauffer légèrement au bain-marie.
Si votre crème ne se tient pas assez : rajoutez du praliné fondu et attendre qu’elle refroidisse bien.

J’ai refait des chouquettes ici, jetez un oeil !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *