Bûche de noël et pain au seigle

Pas de recette, juste quelques photos pour le début. Mon appareil photo n’est pas très extraordinaire, enfin, il faut dire qu’il a subi quelques traitements ingrats (oui, un peu bêtement aussi, mais, je croyais qu’il était waterproof !). Et puis, il faudra que je prenne le coup de main pour faire des photos d’artistes.

Bûche de Noël marrons-rhum

On commence par la bûche de Noël, traditionnel gâteau roulé et punché au sirop au rhum, fourré et recouvert avec une crème (très légère !) beurre / crème de marrons et rhum, et le tout avec pleins de petites brisures de marrons glacés. Et sur le dessus, du chocolat blanc rapé !


Un pain que j’ai réalisé pour le Nouvel An, inspiré par cette recette du pain au seigle Levy’s sur le merveilleux blog Le Pétrin … Si je me souviens bien, j’ai mis plus de farine de seigle (presque les 2 tiers je crois). Je n’avais pas de graine de carvi ni de semoule de maïs. Au final, il ne ressemble pas vraiment au modèle original, il fait plus pain de campagne (je l’ai parsemé d’un mélange de graines pour boulanger), plutôt dense, mais i a été très apprécié ! Coupé en tranches dans la corbeille à pain, à côté du pain de la boulangerie, je ne vous dis pas lequel a été le plus vite fini. (Si, je vous le dis : le mien ! Hi hi !)

(Hmm, c’est si joli, le pain doré … Je me rappelle l’odeur !)

A suivre, ma tentative de Paris-Brest et mes chouquettes (le premier fut un cuisant échec esthétique, mais le goût y était !).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *