Salon du chocolat de Paris 2011

Je suis allée lundi dernier au salon du chocolat à Paris. C’était le dernier jour d’exposition et je ne regrette absolument pas d’y être allée (étonnante, hein) ! D’abord, le plaisir esthétique : on en prend plein la vue. Des boutiques de chocolat à perte de vue, des sculptures en chocolat, des fontaines de chocolat à chaque coin de stand … et puis les dégustations qu’offrent tous les stands valent le coup aussi. Je suis passée au moins 3 fois devant Lindt (qui distribuait des lindor, hmm), et devant Pralus (pour avoir un bout de délicieuse Praluline … oui, tout n’était pas du chocolat, mais tout était bon), et d’autres … Bref, une bonne indigestion de chocolat sans même payer (sauf l’entrée, mais qui n’était pas trop chère non plus), ça ne se refuse pas.L’arc de triomphe :

Près de l’entrée, un certain nombre d’oeuvres d’art … Un magnifique sandwitch géant :

Au final, nous sommes tombés sur pas mal de perles … Une association japonaise vendait des chocolats pour les pâtissiers sinistrés après le tremblement de terre (si si, c’est eux qui « redonnent le sourire » aux populations, c’est juste une excuse pour acheter du chocolat et avoir bonne conscience ^^), et ils en avaient des délicieux (dont au yuzu, sorte de citron japonais, au thé matcha, au sésame et au gingembre…). D’ailleurs, j’adore le thé, et j’ai pu goûté un éclair au thé pour changer des traditionnels éclairs au chocolat ou au café. Et puis, il y avait pleins d’autres pâtisseries, forcément.

Il y avait aussi un stand très agréable où ils vendaient de la vanille de Madagascar à prix très raisonnable (et hop une petite réserve) et du chocolat … hmm, à se damner. Ils avaient eu un prix d’excellence à un salon d’une année antérieure, et ça se comprend.

 

Je tremperais bien mes doigts dedans …

Il y avait aussi un certain nombre d’animations … des démo de cuisine, toujours autour du chocolat, mais aussi des danses de pays invités comme l’Indonésie ou la Bolivie. Et il y a eu aussi le défilé en robes de chocolat … Avant le défilé, elles étaient exposés pour qu’on puisse les admirer, et ça donne ça :

Je peux vous dire qu’on en bave. D’ailleurs, on se demande ce qu’ils en ont fait après. Moi, j’aurais bien voulu m’en charger ! Bref. Le défilé en lui-même était assez agréable à regarder, avec des petites touches poétiques. Dans cette robe, avec le jupon en forme de filet, ils avaient réussi à introduire deux colombes vivantes ! Bel exploit. Déjà, rien que pour enfiler les robes, j’imagine le calvaire, alors là …

Une autre bonne découverte du salon : les bar à mousse. Un peu comme un bar à glace, mais on achète des cornets de mousse en chocolat (c’est pas donné, par contre). Mais c’est, hum, chuper bon.

Bref. Si j’ai un conseil à vous donner, c’est de penser à y aller l’année prochaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *