Salon du Chocolat 2013

L’édition 2013 du Salon du Chocolat à Paris s’est déroulée du 30 octobre au 3 novembre au Parc des Expositions. C’est la troisième fois que je m’y rends, et, pour sa 19e édition, le Salon du Chocolat s’est étendu, passant d’un seul pavillon à deux : un consacré au chocolat, l’autre aux confiseries (plus ou moins). Comme d’habitude, c’est un régal pour les yeux et pour le ventre (grâce aux nombreuses petites dégustations que l’on peut trouver à quasi tous les stands).
A l’entrée du Pavillon Chocolat nous attend un magnifique avion … de plusieurs mètres de long … entièrement en chocolat. Oui, nous ne rêvons pas !

 

Léonidas réalise toujours une sculpture relativement imposante. Cette année, c’est cette colonne torsadée racouverte de petits chocolats et autres douceurs …

Ladurée possédait également un magnifique stand, derrière lequel tournait un petit manège immaculé (sur lequel se trouvait, bien sûr, des chocolats …). Un pâtissier réalisait quand nous sommes passés des mini St-Honorés au chocolat …

Il y avait foule, et quand je dis foule, j’insiste sur le mot foule, il y avait donc, je disais, foule de chocolatiers. Des très connus, des réputés, des moins connus, des petits originaux. En parlant d’originalité, un certain stand présentait ses petits chocolats en forme de capsule nespresso … C’est superbe à regarder, et ça trompe vraiment l’oeil, tant qu’on n’a pas croqué dedans !

Un des stand « Espoir du Salon du Chocolat », Carré Suisse, m’a beaucoup plu. Les exposants étaient adorables comme tout, et les chocolats très bons. Notamment leur chocolat blanc aux éclats bruts de fèves de cacao : miam. Juste ce qu’il faut de la douceur du chocolat blanc, ponctuée par le croquant et la puissance des fèves. Autre curiosité : le chocolat au lait au baobab. Si si, au baobab. Bien que le goût du baobab soit relativement difficile à cerner, c’est bon et original. Classique mais délicieux, leur chocolat au lait aux pépites de caramel et sel de Guérande ! Je n’ai pas goûté leurs chocolats noirs, mais quelque chose me dit que ça ne devait pas être mauvais non plus.

 Le stand de Carré Suisse

 

 Un autre stand …
 
 
Une robe en chocolat, qui n’a pas participé au défilé
Et quoi de mieux au déjeuner qu’un sandwich au foie gras tout jute poêlé et encore chaud, avec un chutney de figues au chocolat ? Pas grand chose !

 

La visite continue en images ..

Les barres de chocolat de Denis : des barres aux multitudes parfums déclinées en chocolat noir, lait et blanc. Mention spéciale pour la barre Deni-Choc à l’orange !

 

Le stand de la Praluline, la délicieuse brioche aux pralines roses par Pralus (existe en version pépites de chocolat). Cuites sur place, on nous les faisait déguster encore tièdes … irrésistible.

Mais le Salon proposait aussi de nombreuses animations, que ce soit des minis conférences sur le chocolat, des ateliers pour les enfants, des shows de danse ou des concerts ! Nous avons assisté à la délicieuse performance du groupe Calema : deux jeunes étudiants de Sao Tomé qui sont venus pour la première fois en France il y a 3 ans, sont venus visiter le Salon du Chocolat sans savoir parler français et on été repérés pour leur talent … Et en plus, ils sont plutôt mignons.

 

Après ont eu lieu les Cocoa Awards. Pas très passionnant, il faut le dire. Mais après venait le défilé des robes en chocolat ! J’avais donc toujours ma place assise à 3m de la scène, et j’en étais plutôt contente. Mais avant le défilé lui-même, un petit tour des robes, quand elles étaient encore exposées dans la galerie :

 

 

 

 

 

 

Et voilà quelques photos du défilé. Malheureusement, ni mon appareil ni moi ne sommes des professionnels, et la plupart de mes photos étaient floues, donc il n’y en a que quelques unes …

 

 

 

Le Salon du Chocolat est une magnifique expérience. Moi, j’y retourne l’année prochaine. Et vous ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *