Pumpkin Carrot Cake avec glaçage au cream cheese

Le carrot cake est un de mes gâteaux préférés, qu’il soit décliné en layer cake ou en cupcake. La gâteau lui-même est épicé, moelleux, croquant avec les morceaux de noix, coloré. Le glaçage au cream cheese est doux, sucré, parfumé et se marie délicieeeuuuusement bien avec le carrot cake. Mais nous sommes en période d’Halloween, et un ingrédient s’impose : la citrouille (ou la courge, le potiron, le potimarron … bref, tous ces gros légumes oranges qui apparaissent à cette période de l’année). Il se trouve justement que décliner le carrot cake avec du potimarron donne un résultat tout à fait satisfaisant 🙂 Je vous laisse juger :

Je me suis inspirée de cette recette. J’ai réalisé deux fois les proportions du gâteau, pour faire deux gâteaux ronds et les monter avec le glaçage pour faire un (gros) gâteau.

Pour les 2 gâteaux ronds

– 4 oeufs
– 300g de sucre
– 100g de sucre brun
– 235 ml d’huile végétale
– 120 ml de lait

– 310g de farine
– 300g de purée de potimarron
– 100g de cerneaux de noix en morceaux
– 50g de noix de coco rapée
– un paquet de levure chimique
– du sel
– de l’extrait de vanille
– un peu de jus de citron
– de la canelle (2 cuillers à café)
– des épices « pumpkin spice » ou « quatre épices » (1 cuillers à café)
– de la muscade (1/2 cuiller à café)Pour le glaçage (généreux)

– 600g de cream cheese type « philadelphia » ou autre
– 200g de beurre
– 600g de sucre glace
– arôme vanille ou orange

Pour la déco

– des cerneaux de noix
– des amandes en petits morceaux
Vous pouvez aussi utiliser du sucre glace, des pistaches en morceaux, …

 

Pour la purée de potimarron :
Coupez le potimarron (ou courge, ou le potiron, bref, ce que vous avez trouvé comme cucurbitacée orange au supermarché) en deux. Enlever les graines de chaque moitié. Parsemez de gros sel, mettez les moitiés sur un plaque (chair contre la plaque) et mettez au four 40 minutes à 200°C. Quand le couteau s’enfonce sans problème dans la chair, vous pouvez enlever les potimarron du four. Attendez que ça refroidisse, puis enlevez la peau. Vous pouvez utiliser un presse purée ou tout simplement une fourchette pour écraser la chair, et hop, une purée de potimarron ! (Cela en fera sûrement plus que nécessaire pour la recette)

La recette

– Préchauffez le four à 170°C. Préparer deux moules ronds (de même diamètre) ou soyez prêts à réutiliser le même moule en le lavant et beurrant entre temps.
– Mélangez dans un saladier : les oeufs, le sucre brun et le sucre blanc, l’huile, le lait, la vanille et les épices, le jus de citron. Ajoutez la farine, la levure et le sel et mélangez.
– Epluchez et rapez les carottes (deux ou trois carottes selon la taille). Ajoutez les carottes rapées et les noix dans le saladier.
– Faites deux gâteaux, chacun avec la moitié de la pâte, que vous laissez cuire environ 40 minutes

Laissez refroidir.

 

Maintenant, le glaçage !

Dans un saladier, battez le cream cheese tout seul un petit moment. Puis ajoutez le beurre (mou) et l’arôme, et mixez à vitesse moyenne. Ajoutez le sucre glace petit à petit à faible vitesse pour l’incorporer sans grumeaux. Cette recette fait beaucoup de glaçage, vous pouvez aussi réduire les quantités.

Quand les gâteaux ont complément refroidi (important ! sinon le glaçage fond et ne tient pas), recouvrez généreusement le dessus du premier gâteau avec le glaçage. Superposez le deuxième, et recommencez à glacer en répartissant le glaçage partout, aussi sur les côtés. Décorez comme vous le sentez, et mettez le gâteau au frais en attendant de le déguster ! 🙂

 

J’ai mis des zestes d’oranges mixés dans le glaçage : le goût était bon, mais on voyait les bout d’orange sur le glaçage : à éviter la prochaine fois donc.
J’ai eu un peu de mal à répartir les morceaux d’amandes sur les côtés du gâteau (je tenais le gâteau à 45° et je laissais tomber les amandes dessus, puis j’appuyais un peu pour que ça tienne … ça a fonctionné, mais ça en a mis quand même partout dans la cuisine).

Le gâteau est délicieux et bien nourissant : n’hésitez pas à faire de petites parts ! (De toute façon, après, on en reprend !)

Bon appétit, et bonne fête d’Halloween !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *